Événement Culturels

 

Festival du Film Francophone

Edmonton – 8 – 25 Mars 2015

12 films, 5 sites!avec sous-titres en anglais

Lesquels allez-vous découvrir ? Lisez les résumés ci-dessous et… vous pourriez avoir envie de les voir tous !

Le cinéma est considéré comme étant le 7ème art. Et en effet, il représente sans aucun doute une grande partie de notre culture, de notre identité. On apprend tellement de choses à propos des autres cultures en regardant leurs films : les interactions sociales, les valeurs, les attitudes, les habitudes, les comportement et même la culture générale, l’histoire !

Le cinéma français a son propre style, sa propre personnalité : les comédies, les drames ou les thrillers, les Français les réalisent d’une manière très différente.

De temps en temps, un film français attire l’attention du nouveau continent. Nous avons la chance, ici à Edmonton, de regarder des superproductions venant du monde francophone. Sont-ils les meilleurs ? Nous ne jugerons pas. Mais en tant que centre culturel français, nous voulions vous donner un choix plus large : vous permettre de regarder du cinéma français dans toute sa variété.

Télécharger le programme du Festival en pdf

Date Site Titre Heure
8 mars AFE Les recettes du bonheur / The hundred-foot journey 19h
9 mars AFE Belle et Sébastien / Belle and Sebastian 18h30
10 mars EPL Une place sur la terre 19h
12 mars CSJ Landes 19h
13 mars UofA Michael Kohlhaas 19h
14 mars AFE Le Jour des Corneilles 15h
18 mars UofA Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? 19h
19 mars AFE Les mots qui dansent / The dance of words 19h
20 mars EPL Les neiges du Kilimanjaro / The snows of Kilimanjaro 19h
21 mars UofA Monsieur Lazhar 19h
22 mars AFE Jack et la mécanique du cœur / Jack and the Cuckoo-clock heart 14h
25 mars AGA Séraphine 18h30

 

Lieux:

EPL : Edmonton Public Library – Stanley A. Milner Library – 7 Sir Winston Churchill Square
CSJ : Campus Saint-Jean – 8406 Rue Marie-Anne Gaboury
AGA : Art Gallery of Alberta – 2 Sir Winston Churchill Square
AFE : Alliance Française d’Edmonton – 10424, 123 Street
UofA : North Campus – Salle A-141, Arts and Convocation Hall (Map)

—————

Les recettes du bonheur – 8 mars / 19h à Alliance française d’Edmonton

Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler « le goût absolu »… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France. C’est l’endroit idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française. Jusqu’à ce que la passion d’Hassan pour la grande cuisine française – et pour la charmante sous-chef Marguerite – se combine à son don pour orchestrer un festival de saveurs associant magnifiquement les deux cultures culinaires.

Belle et Sébastien – 9 mars / 18h30 à Alliance française d’Edmonton

Ça se passe là-haut, dans les Alpes. Ça se passe là où la neige est immaculée, là où les chamois coursent les marmottes, là où les sommets tutoient les nuages. Ça se passe dans un village paisible jusqu’à l’arrivée des Allemands. C’est la rencontre d’un enfant solitaire et d’un chien sauvage. C’est l’histoire de Sébastien qui apprivoise Belle. C’est l’aventure d’une amitié indéfectible. C’est le récit extraordinaire d’un enfant débrouillard et attendrissant au coeur de la Seconde Guerre mondiale.  C’est l’odyssée d’un petit garçon à la recherche de sa mère, d’un vieil homme à la recherche de son passé, d’un résistant à la recherche de l’amour, d’une jeune femme en quête d’aventures, d’un lieutenant allemand à la recherche du pardon. C’est la vie de Belle et Sébastien…

Une place sur la Terre –  10 mars / 19h à Edmonton Public Library

Antoine, photographe joyeusement désabusé, a pour seul ami Matéo, le jeune fils de sa voisine souvent absente, auquel il donne une éducation fantaisiste. Un matin, des notes de piano venues de l’immeuble d’en face captent son attention. Antoine ne sait pas encore que celle qui les joue, Elena, étudiante idéaliste et sans concession, va bouleverser sa vie et lui permettre enfin de trouver une place sur la Terre…

 

Landes – 12 mars / 19h au Campus Saint-Jean

Années 20, dans les Landes. Liéna, 35 ans, hérite à la mort de son mari de ses vastes propriétés au cœur d’une forêt industrielle et de son drôle de rêve : l’électricité partout sur ses terres. Elle veut à tout prix faire de ce rêve électrique une réalité. Sauf que personne n’en veut, ni son milieu, ni les syndicats.
Alors elle se bat, s’entête… mais comprend qu’il existe d’autres batailles à livrer… Quand le destin d’une femme libre rencontre le destin d’un pays…

 

Michael Kohlhaas – 13 mars / 19h à l’Université d’Alberta

Au XVIème siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse. Victime de l’injustice d’un seigneur, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit.

Le Jour des Corneilles – 14 mars / 15h à l’Alliance française d’Edmonton

Le fils Courge vit au cœur de la forêt, élevé par son père, un colosse tyrannique qui y règne en maître et lui interdit d’en sortir. Ignorant tout de la société des hommes, le garçon grandit en sauvage, avec pour seuls compagnons les fantômes placides qui hantent la forêt. Jusqu’au jour où il sera obligé de se rendre au village le plus proche et fera la rencontre de la jeune Manon…

 

 

Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? – 18 mars / 19h à l’Université d’Alberta

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt “vieille France”. Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d’ouverture d’esprit… Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois.
Leurs espoirs de voir enfin l’une d’elles se marier à l’église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

Les mots qui dansent – 19 mars / 19h à l’Alliance française d’Edmonton

Over 200,000 people in Canada are deaf. For deaf francophones, Quebec Sign Language is essential to both their identity and their connection to the deaf community. In the past decades, parents and doctors have pushed for hearing aids, cochlear implants and a mainstream education for deaf kids. Yet this thrust into the hearing world has come at a price for some deaf students, who may have trouble following classroom activities and end up being marginalized.

Ce long métrage documentaire met en scène de jeunes artistes sourds qui, après avoir passé une enfance inconfortable dans la zone grise entre les cultures orale et sourde, sont entrés dans l’âge adulte en proclamant leur identité sourde. Ce film démontre comment ils contribuent à bâtir et à faire rayonner la culture sourde, par la voie des arts.

Les neiges du Kilimanjaro – 20 mars / 19h à Edmonton Public Library

Bien qu’ayant perdu son travail, Michel vit heureux avec Marie-Claire. Ces deux-là s’aiment depuis trente ans. Leurs enfants et leurs petits-enfants les comblent. Ils ont des amis très proches. Ils sont fiers de leurs combats syndicaux et politiques. Leurs consciences sont aussi transparentes que leurs regards. Ce bonheur va voler en éclats avec leur porte-fenêtre devant deux jeunes hommes armés et masqués qui les frappent, les attachent, leur arrachent leurs alliances, et s’enfuient avec leurs cartes de crédit… Leur désarroi sera d’autant plus violent lorsqu’ils apprennent que cette brutale agression a été organisée par l’un des jeunes ouvriers licenciés avec Michel.

Monsieur Lazhar – 21 mars / 19h à l’Université d’Alberta

A Montréal, Bachir Lazhar, un immigré algérien, est embauché au pied levé pour remplacer une enseignante de primaire disparue subitement. Il apprend peu à peu à connaître et à s’attacher à ses élèves malgré le fossé culturel qui se manifeste dès la première leçon. Pendant que la classe amorce un lent processus de guérison, personne à l’école ne soupçonne le passé douloureux de Bachir, qui risque l’expulsion du pays à tout moment.

 

 

Jack et la Mécanique du cœur – 22 mars / 14h à l’Alliance française d’Edmonton

Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois: premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu’aux portes de l’Andalousie.

Séraphine – 25 mars / 18h30 à Art Gallery of Alberta

En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d’apprendre que l’auteur n’est autre que Séraphine. S’instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d’art d’avant-garde et la femme de ménage visionnaire.

 


 

French twist – Festival de poésie d’Edmonton

VOIX · CÉLÉBRATION · COMMUNAUTÉ

Le poésie est une source d’énergie, de divertissement et de joie partagé par toutes les sociétés. Le Festival de Poésie d’Edmonton célèbre la poésie sous toutes ses formes. Des personnes de tout le pays viennent afin d’y participer comme acteurs, mais aussi spectateurs. Peut importe votre âge, culture ou si vous préférez le slam ou la poésie classique.

Nous travaillons avec de nombreux partenaires pour construire une scène poétique vibrante à Edmonton: maisons d’édition, associations d’écrivains, communautés, écoles et groupes littéraires. Nous connections la poésie à d’autres formes artistiques (comme la musique ou l’art visuel) et à d’autres parties de la vie (comme les sciences, la politique, etc.). Notre but est de stimuler la croissance et la qualité du travail créé et accompli par les artistes d’Edmonton. Nous amenons des artistes nationaux et internationaux pour inspirer, divertir et éduquer.

HISTOIRE DU FESTIVAL

Le Festival de Poésie d’Edmonton a commencé en 2006, avec l’aide d’Alice Major, alors poète lauréate, et un comité organisationnel représentant un large échantillon de groupes de poètes de la ville. TELUS nous a rejoint comme sponsor fondateur. Victoria School for the Art a tenu une journée de la poésie plein de succès, avec des douzaines de poètes locaux dans les salles de classe ainsi que la Parliamentary Poet Laureate, Pauline Michel, dans le théâtre de l’école.

Il y a eu de la “poésie concrète” – des poèmes inscrits à la craie partout sur Sir Winston Churchill Square. Et il y eu aussi le tout premier événement Blinks Poetry, 60 poètes, 30 secondes chacun, organisé par la Stroll Poets Society.

Et cela ne faisait que commencer…

FRENCH TWIST À L’ALLIANCE FRANÇAISE

Aujourd’hui dans sa quatrième année, et animé par la poète Pierrette Requier, le Regroupement Artistique Francophone de l’Alberta (RAFA) et le Festival de Poésie d’Edmonton, vous invitent à voir comment les français le font! Rejoignez-nous pour une extravagante soirée de surprises musicales et jeux sur les mots bilingues, servie par certains de écrivains canadiens émergents et établis!

Presenté en partenariat avec le RAFA.


 

Francophone Comic Book Festival

 

Although it is considered as the 9th Art, the comic book universe is hardly known. Moreover,  in North America, Marvels and Mangas are the most popular… And yet, aside from the eternal Tintin or Asterix, the Francophone comic book world offers an incredible variety of styles that will please kids and adults, men and women all the same!

We will take you on a journey within the fabulous world of the Francophone comic books from May 9th to 23rd: the French comic book festival is organized by the Alliance Française of Edmonton and Christian Reyns, Professor at the University of Alberta.

 

  • May 9 – 18: Women in comic book world: authors and/or female heroes
  • May 21 – 23: Charlie Hebdo in comics

 

Program

Women in comic book world: authors and/or female heroes

  • Movie screening: “Joséphine” a movie inspired from a French comic book byPénélope Bagieu. (Saturday, May 9th – 8pmin French with English subtitles)

  • Exhibit: History of the French comic books and Presentation by Christian Reyns: Women in the comic book’s world, as authors and/or female heroes.(Thursday, May 14th 7:30pm)
  • Movie screening: ”Aya de Yopougon”  an animation movie inspired from an Ivorian comic book by Marguerite Abouet. (Monday, May 18th, 8pm– in French with English subtitles)

 Charlie Hebdo in comics

  • Exhibit: Charlie Hebdo comics exhibit by U of A students and Chris Reyns and discussion (Thursday, May 21st 7:30pm)

  • Movie screening: “C’est dur d’être aimé par des cons” (It’s hard being loved by jerks) a documentary on Charlie Hebdo filmed during the trial of its chief director by the Union of Islamic Organizations of France, prior to the recent dramatic events(Saturday, May 23rd, 8pm).

Chris Reyns, Professor at the University of Alberta and Francophone comic books specialist will be our host all along this festival.

 


 

Fête de la Musique 2015

 

La Fête de la Musique a été créée en 1982 en France par le Ministre français de la Culture. Son but : promouvoir le cinquième Art, très populaire en France à l’époque et rassembler le peuple français lors d’une célébration musicale. De nos jours, cette Fête est célébrée aux quatre coins de la planète: dans plus de 700 villes (hors de France) et dans plus de 100 pays !
(Pour de plus amples informations sur ce qu’est exactement La Fête de la musique, rendez-vous sur le site officiel.)

Pour sa deuxième édition de La Fête de la Musique, l’Alliance Française d’Edmonton voit les choses en grand !

En partenariat avec ID VIP Team et l’association des commerçants de la 124ème rue, nous célébrerons le début de l’été avec Make Music Edmonton !

Dimanche 21 juin, de 12h à 17h, musiciens et groupes de musique en tout genre joueront dans la rue et les bars/restaurants au long de la 124ème rue. L’objectif de cet événement pour les musiciens est de partager leur passion et d’être vus par un très grand nombre de personnes; et pour les Edmontoniens, l’objectif est de découvrir les talents gratuitement qui se cachent dans leur ville ainsi qu’un quartier en pleine expansion !

      

Une navette ETS gratuite vous amènera au Westmount Community League où vous retrouverez les stands de notre Alliance, de nos partenaires et sponsors, mais également des structures gonflables pour les enfants et des food trucks !

Découverte, partage et amusement sont au programme de cette journée, c’est à ne pas louper !

Le programme sera révélé très prochainement, restez connectés sur notre page Facebook ou sur notre site internet Make Music Edmonton !

 


 

 

Stupeur et Tremblements – 14 février 2015

Samedi 14 février – 20h

Pour la Saint Valentin, emmenez votre moitié au théâtre!

La pièce Stupeur et Tremblements est une adaptation du célèbre roman d’Amélie Nothomb, adapté, dirigé et interprété par Layla Metssitane.

Forte de son succès au Festival d’Avignon, elle est en tournée au Canada. Ne ratez pas cette opportunité de venir apprécier une pièce incroyable à Edmonton!

Cette pièce à lieu à l’auditorium du Campus Saint Jean.

Tarifs:

  •  $10 étudiant
  • $15 membres de l’Alliance Française
  • $20 tarif normal

Réservations par téléphone au 780-469-0399

 

Merci à nos partenaires l’Unithéâtre et le Campus Saint Jean.

 

 

 

 


 

 

Thibault Cauvin

 

Thibault Cauvin11 mars 2015 – 20h
Citadel Theatre – The Club
Billets disponibles au Box office le jour même

Sponsorisé par

Maclab Enterprises

PROGRAMME

Isaac Albeniz
Mallorca
Cadiz

Jazz Standards
Take the A train (Billy Strayhorn)
Felicidade (Tom Jobim)

Philippe Cauvin
GuitarCity

Cities Project
Oulan Bator (Mathias Duplessy)
Calcutta (Sébastien Vachez)
Istanbul (Carlo Domeniconi)

Extraits audio et vidéo :http://www.thibaultcauvin.com/

Prix des billets:

  • Tout Public : $25 (+GST)
  • Membres et étudiants de l’Alliance : $20 (+GST)
  • Etudiants : $15 (+GST)

Portrait Thibault CauvinThibault Cauvin est assurément l’un des guitaristes les plus talentueux, charismatiques et demandés du moment. Il parcourt le monde guitare en main, tout au long de l’année, invité des plus prestigieux festivals et théâtres, dont le Carnegie Hall de New York, l’Opéra de Shanghai, le Tchaikovski Concert Hall de Moscou, le Wigmore Hall de Londres, l’Opéra de Hong Kong, le Théâtre des Champs Elysées de Paris, le Gasteig de Munich, parmi bien d’autres. Il a déjà donné plus de 1000 concerts dans près de 120 pays, toujours encensé par la critique. Il participe régulièrement à de nombreuses émissions de télé, radio et collabore avec de célèbres musiciens, compositeurs et orchestres symphoniques. Apprécié comme un interprète novateur et inventif, contribuant sans cesse à l’évolution de la musique, Thibault est aujourd’hui considéré comme une icône à la personnalité unique.

Après 5 albums sortis sur différents labels et avoir été le sujet du fm documentaire «Across China – Thibault Cauvin » de NP Morin, Thibault signe en 2013 chez Sony Music. Son 1er CD sous cette major rencontre un formidable succès. A peine paru, l’enregistrement grimpe dans le top 10 des ventes classiques pour s’y tenir 3 mois. La presse unanime qualife ce projet, régulièrement diffusé sur les ondes des plus importantes radios internationales, de ”coup d’éclat discographique” (4* Classica, Coup de Coeur : France Musique, France Culture, Radio Classique, Fnac, Guitare Classique). Il part aujourd’hui à la conquête du monde distribué dans près de 20 pays. Il fgure également sur les plus prestigieuses compilations des albums ayant marqués 2013, au côté de Lang Lang, Jonas Kaufmann ou encore Hélène Grimaud.

Issu d’une famille de musiciens, Thibault entreprend l’étude de la guitare avec son père dès l’âge de 6 ans. Après de brillantes études au Conservatoire de Bordeaux et au Conservatoire National Supérieur de Paris, il se plonge dans l’incontournable circuit des concours internationaux. A l’âge de 20 ans, il est le seul guitariste au monde a avoir remporté 13 premiers prix internationaux. Les deux univers dans lesquels Thibault a grandi, celui de la musique classique des conservatoires et celui des musiques actuelles de son entourage familial, associés à la formidable expérience de sa « tournée sans fn » entamée il y a plus de 10 ans, ont forgé sa personnalité fascinante, qui charme tous les publics.

Thibault est régulièrement reçu par les plus prestigieux conservatoires et universités à travers le monde, tels que le Conservatoire de San Francisco, l’Université de Toronto, la Royal Academy de Londres, l’Université de Pékin, entre autres, pour dispenser ses connaissances lors de conférences et master-classes.

Il est élu en 2013 « Ambassadeur de Bordeaux Métropole ». La célèbre manufacture de guitare sevillana Antonio Bernal produit 2 modèles signature Thibault Cauvin. Il est sponsorisé par les cordes américaines d’Addario depuis 5 ans, et joue sur une guitare Jean- Luc Joie.